Echelons régionaux

En lien avec la loi de modernisation du système de santé du 26 janvier 2016 et le besoin d’une réorganisation territoriale des Vigilances, l’ANSM expérimente depuis fin 2014 la mise en place d’un échelon régional de matériovigilance et réactovigilance.

Cette expérimentation a débuté avec deux régions (Aquitaine et Nord-Pas-de-Calais) et face aux premiers résultats positifs, elle a été étendue en 2016, à quatre autres régions (Auvergne-Rhône-Alpes, Ile-de-France, Occitanie et Provence-Alpes-Côte d’Azur). Puis en 2019, deux nouvelles régions ont intégré l’expérimentation (Grand Est et Pays de la Loire).

Les commentaires sont fermés.