Implants de renfort utilisés dans le traitement de l’incontinence urinaire et des prolapsus pelviens

Une réunion de concertation s’est tenue le 22 janvier 2019 à l’ANSM. Ces échanges ont été filmés et enregistrés sur la chaîne You Tube de l’ANSM et étaient visibles en direct.

Différents points ont été abordés :

  • La prise en charge en France de l’incontinence urinaire et des prolapsus pelviens
  • Les alternatives disponibles aux implants de renfort
  • L’information des professionnels de santé
  • L’information des patients
  • La prise en charge des patients (diagnostic, prise en charge per et post opératoire, parcours de soins)
  • La prise en charge des effets indésirables et procédure d’explantation des dispositifs

Plusieurs professionnels étaient réunis : la HAS, la DGS, la DGOS, des chirurgiens gynécologues, France asso santé et deux patientes.

Des pistes d’actions partagées ont été évoquées, telles que :

  • L’amélioration de l’information et de la formation continue des chirurgiens et médecins généralistes
  • Le développement de l’information des patientes, à l’aide de fiches d’information spécifiquement dédiées et qui pourraient être reformulées par les médecins généralistes
  • L’évolution de la conception des implants pour en faciliter la dépose
  • L’élaboration de bonnes pratiques de prise en charge de l’incontinence urinaire et des prolapsus pelviens
  • Le développement de la détection des effets indésirables post opératoires par les médecins généralistes
  • La définition de centres experts pour la prise en charge des complications post-opératoires
  • La mise en place d’un registre
  • La simplification de la déclaration
  • La codification des actes de pose des implants afin de pouvoir identifier les patientes

Vous trouverez ci-dessous le compte-rendu complet de cette concertation, ainsi que le lien permettant d’accéder à la rediffusion de la réunion (durée : 6h) :

Compte-rendu de la réunion de concertation du 22 janvier 2019

https://www.youtube.com/watch?v=25m8SA3gsRY

Les commentaires sont fermés.